Non content d'être serrés comme des sardines dans les trâmes matin, midi et soir, on a droit tous les deux ou trois jours au festival international de l'incident, on a de tout, de l'incident d'exploitation, de signalisation (en ce moment il est à la mode celui là), de l'incident voyageur, de l'incident de manifestation, même une fois un chien sur la voie. (faut croire que même lui en avait marre d'attendre le prochain métro)

Bref, à la gestion de cette ligne ils sont quand même plutôt fort, cela fait des années que tout le monde se plaint, qu'il faut plus de trames pour transporter les voyageurs, qu'il faut diminuer l'intervalle entre les trains aux heures de pointes, bref qu'il faut trouver une solution à ce problème de saturation...
Et eux qu'est ce qu'ils ont fait ? eh bien ils nous ont rallongé la ligne de deux stations en juin 2008,... et de mon coté en plus!...

Mais bon, je suis un peu mauvaise langue là, je dois reconnaitre que les conditions de transport des voyageurs les intéressent un minimum quand même, car depuis quelque temps déja, les ingénieurs de la RATP (ou les chercheurs, je sais pas comment ils les appellent) n'ont pas trouvés LA mais LES solutions pour nous faire voyager dans de meilleurs conditions.

En N°1, les lignes jaunes peintent sur le quai :


Elles sont là pour faire comprendre aux boeufs gens, comment se placer quand un métro arrive, afin de permettre aux passagers de descendre, avant de monter dans la trame. Plutot une bonne idée, mais le problème c'est que les français n'étant pas réputés pour leur discipline, voilà ce que cela donne aux rares heures creuses, donc pour aux heure de pointes, je ne vous raconte pas.


Ensuite, en N°2, les Hommes en Orange :


Théoriquement, ils sont là pour fermer les portes du métro quand il y a de l'affluence. c'est bizarre, pourtant j'ai jamais eut souvenir d'avoir déja fait un voyage en métro avec les portes restées ouverte... m'enfin bon

Moi je vous le dis, mieux vous en rire qu'en pleurer, mais la calvaire de usager de la 13 n'est pas près de finir.